ROAD MOVIE

Une rencontre. Un désir. Un détour. Un visage, qui photos après photos, séquences après séquences, devient multiple et paysage. Ce paysage n’est jamais figé, toujours en construction. En cours de voyage, il se modifie, s’affine, se métamorphose même au point de s’émanciper.
Il y a une route. Un aller sans retour, c’est une évidence. Une fuite en avant dans laquelle est contenue la promesse d’un horizon toujours renouvelé. Un voyage passionné et sans limite vers une vie nouvelle qui se manifeste autant qu’elle se dérobe.
Très vite, la photo et le voyage deviennent indissociables. Est-ce la photographie qui trace le voyage ou le voyage qui cadre la photographie ? Une chose est sûre, il fallait de l’espace à cette rencontre.

+ le texte de Laurence Moinereau, D’un territoire à un autre.

réalisé de 2010 à 2014 • 223 photographies ou séquences de photos • dimension des tirages variable et limités à 24 exemplaires quelque soit le format et le support (argentique ou bien impression numérique jet d’encre ultrachrome).